Maillot noir psg pas cher

Les autres n’ont même pas eu le temps de réagir que, déjà, Pedro déploie ses ailes dans une ferveur magique. Discret. Il sait se faire oublier, jusqu’au moment où le ballon – après une action plus ou moins pénible de Fabrice Pancrate – arrive dans la surface de réparation. Contrairement à ce que pourraient laisser présager ses buts de légende contre Marseille, ou ses inspirations contre Nantes, Pedro Miguel Pauleta n’est pas le plus clinquant, ni le plus spectaculaire. La saison 2011-2012 est une grande réussite, même si le PSG ne remporte finalement pas le championnat au détriment de Montpellier.